Projets en cours

L’école primaire de Bouyouye

L’école primaire de Bouyouye est située dans un village isolé, dans un cadre paradisiaque, au milieu de kapokiers géants. Le village fait partie de la municipalité de Diembering, dans le sud du Sénégal. Le village fonctionne entièrement à l’énergie solaire. Il est situé à environ 10 km de Cap Skirring. L’école primaire existe depuis 1982 et a été déplacée à son emplacement actuel en 1991. L’école compte environ 60 élèves. Les enseignants enthousiastes assurent d’excellents résultats chaque année. L’école se compose de quatre salles de classe, d’une salle pour les enseignants et d’un bloc sanitaire. De nombreux travaux d’entretien étaient en retard. Un bâtiment de deux salles de classe était en très mauvais état. Il s’était partiellement affaissé parce que la construction n’était pas en bon état. Cette année, le maçon a amélioré la construction et rénové la ceinture de pierre autour du bâtiment. Cette bordure est très importante pour maintenir le bâtiment pendant la saison des pluies. De plus, une partie des tôles du toit a été rénovée et la plupart des volets métalliques ont été remplacés car ils étaient en très mauvais état. Les salles de classe ont été peintes dans une couleur fraîche. Dans l’autre bâtiment scolaire, certains volets et une porte ont également été remplacés. C’est une grande différence pour les enseignants et les élèves, les salles de classe lugubres ont à nouveau l’air magnifiques. C’est agréable de rendre autant de personnes heureuses !


Le coût total des travaux et des matériaux s’élève à 2 645 100,00 CFA = 4038 €.

Terrain multisport du collège de Cap Skirring

Pendant des années, les quelque 500 élèves du collège de Cap Skirring n’avaient pas de terrain de sport et devaient marcher un kilomètre et traverser une route dangereuse pour faire du sport sur un terrain situé derrière la gendarmerie. L’école ne disposant pas d’espace pour un terrain de football, le choix s’est porté sur un terrain multisport, avec un terrain pour le handball et le mini-football, un pour le volley-ball et un pour le basket-ball. Il s’agissait d’un travail de grande envergure, puisqu’il fallait d’abord niveler le terrain et poser un sol composé de plusieurs couches de gravier et de béton. La construction a fait appel à des maçons et à d’autres professionnels, et la coopération de l’ingénieur civil de l’éducation a été d’une grande aide. Le terrain de sport est maintenant prêt, pour la plus grande joie des élèves et de la direction de l’école, qui en est très fière. Ils peuvent enfin faire du sport dans l’enceinte de l’école.

Ce que nous avons réalisé en 2022 – 2023

Travaux dans les collèges de Cap Skirring, Cabrousse et l’école maternelle d’Ourong

Nouveau château d’eau pour le collège Cap Skirring

Le château d’eau du collège Cap Skirring s’est avéré être en très mauvais état, il y avait même un risque d’effondrement. C’est pourquoi nous avons décidé de construire à la hâte un nouveau château d’eau à côté de l’ancien. Les maçons ont construit le château et le plombier a transféré les tuyaux et le réservoir dans le nouveau château d’eau, qui est maintenant fonctionnel.

Réfection de la toiture et réparation des bancs d’école Collège Cabrousse

Nous avons remplacé cette année la toiture du bâtiment administratif du collège de Cabrousse. Ce n’était pas un luxe inutile, elle était en très mauvais état et des fuites l’avaient endommagée. L’école s’étant beaucoup agrandie ces dernières années, il y avait également une grande pénurie de tables bancs. Nous avons pu fabriquer 80 nouveaux tables-bancs avec de cadres en fer provenant d’anciens tables-bancs.

Tables pour l’école maternelle d’Ourong

Nous avons fait fabriquer 17 tables pour l’école maternelle d’Ourong, un village de pêcheurs près de Cap Skirring. Les enfants avaient l’habitude de s’asseoir à même le sol, mais ils disposent maintenant de petites chaises et de tables pour écrire, dessiner, etc. La particularité est que tout est fait à la main. Les tables ont été entièrement fabriquées par le menuisier lui-même, il n’y a pas d’IKEA à Cap Skirring.

Projet de manuel scolaire 2023

En collaboration avec l’organisation locale Kalamben Asukaten, nous avons livré des manuels scolaires d’une valeur totale de 6 000 euros à trois écoles secondaires de la région. (y compris pour les mathématiques, la biologie, la physique, l’anglais, le français et l’espagnol) L’argent nécessaire à l’achat de ces manuels a été en partie récolté grâce à une campagne BNN/Vara et à une contribution importante des Wilde Ganzen. Le fait de pouvoir travailler avec des manuels fait toute la différence pour les élèves et les enseignants. Voici une série de photos de la réception dans les différentes écoles.

Ce que nous avons réalisé en 2021

Travaux sur d’autres écoles de la région

Rénovation des salles de classe, forage d’un puits et construction d’un château d’eau pour le collège de Youtou

Bram, qui a passé l’été 2020 coincé au Sénégal pendant six mois en raison du confinement, a noué de nombreux nouveaux contacts et visité d’autres écoles dans la région.

Il a notamment visité le collège de Youtou. Youtou est un village isolé, à une distance de la civilisation en bateau. Le village vit en complète autarcie. Il n’y a pas d’électricité et pas d’internet. La population vit de la culture du riz et des fruits, de la production de vin de palme et de la pêche. L’école dispose de quelques panneaux solaires où les villageois viennent recharger leurs téléphones.

Le collège de Youtou a été fondé en 2005 et compte environ 250 élèves âgés de 12 à 16 ans. Lambert, le directeur de l’établissement, affirme fièrement que malgré les conditions défavorables, l’école est le collège le plus performant du département avec un taux de réussite de 95% à 100%. Pour cette école, nous avons fait rénover quatre salles de classe en 2021 ; le sol de deux salles de classe a dû être entièrement renouvelé. De plus, six portes en fer ont été installées dans le bâtiment de la direction, en remplacement de portes en bois qui avaient été fortement endommagées par les termites.

Nous avons également acheté une photocopieuse, un ordinateur et un onduleur pour adapter l’énergie solaire à cette école. L’école avait également un problème d’eau. Le puits était à sec pendant une partie de l’année. Nous avons foré jusqu’à une profondeur de 25 mètres, de sorte que l’eau potable est disponible en quantité suffisante toute l’année. Nous avons acheté une pompe et des panneaux solaires et fait construire un château d’eau de 5 mètres de haut pour la chute nécessaire. Entre-temps, la plomberie a été faite et la pompe et les panneaux solaires ont été installés. L’école a maintenant l’eau courante !

10 ordinateurs pour le Collège privé de Diembering

Le collège privé de Diembering, fondé en 1989, compte actuellement 245 élèves. L’école a acquis la réputation d’être l’une des meilleures écoles secondaires de la région. En 2009, une salle informatique a été installée et meublée dans l’école avec 14 ordinateurs, une imprimante laser et un beamer. Les cours d’informatique sont obligatoires et gratuits pour tous les élèves de l’école. Le professeur d’informatique, M. Trawaré, est un homme passionné, mais 11 ans plus tard, la salle est menacée de fermeture, car la plupart des ordinateurs sont tombés en panne. La raison en est l’âge des appareils et le manque d’entretien régulier.
Puisque seuls quelques ordinateurs fonctionnaient, les cours normaux d’informatique étaient devenus impossibles. Nous avons donc acheté 10 nouveaux ordinateurs et 5 onduleurs pour cette école. Les onduleurs sont nécessaires au Sénégal pour protéger les ordinateurs contre les pannes de courant irrégulières.
L’école a son propre professeur d’informatique et la maintenance est assurée par notre professeur/technicien à l’école de Cap Skirring.
Pour l’achat d’ordinateurs, nous avons une bonne relation avec un magasin d’informatique fiable à Dakar.

Construction d’un forage d’eau et d’un château d’eau pour le collège de Siganar

Bram a visité l’école secondaire de Siganar. C’est l’une des écoles où les cours sont dispensés dans le cadre d’un projet d’entrepreneuriat. Un projet piloté dans un certain nombre d’écoles au Sénégal pour mieux préparer les étudiants à la société, leur apprendre les bases de la création de leur propre entreprise, de la gestion de l’argent, des investissements, etc. Et le projet connaît un grand succès dans un certain nombre d’écoles, dont celle de Siganar. Pour mettre en pratique les leçons sur l’esprit d’entreprise, les élèves gèrent ensemble un potager et un petit verger de bananes. Ils apprennent à gérer efficacement une entreprise et à entretenir le potager. Les produits sont vendus aux magasins locaux et les bénéfices sont reversés à l’école. Les enseignants et les élèves sont très passionnés car ce projet leur offre une perspective dans un contexte souvent désespéré. Il y a de l’argent à gagner dans l’agriculture et l’horticulture, surtout dans cette région si fertile. C’est très spécial de voir ça. Cette école avait aussi un problème d’eau. Les élèves devaient puiser de l’eau dans un puits de 18 mètres de profondeur avec des seaux, puis se rendre à pied jusqu’à la bananeraie et au potager avec des arrosoirs pour les arroser. Ils souhaitaient également agrandir le potager et la plantation de bananes, mais bien que l’école dispose d’un terrain de 9 hectares, cela n’était pas possible en raison du mauvais approvisionnement en eau. Le puits a été foré, un château d’eau et deux bassins d’eau ont été installés, l’un près de la bananeraie et l’autre près du potager. L’école peut désormais augmenter ses revenus grâce aux fruits et légumes et utiliser cet argent pour acheter du matériel scolaire, etc.

Renouvellement des toitures et des volets en fer pour le Collège de Boukitingho

Un autre établissement secondaire très performant est le collège de Boukitingho. Cette école est également affiliée à Project Apte. Les cours d’entrepreneuriat dispensés ici ont conduit à la création d’un impressionnant jardin écologique, en partie en permaculture, qui est devenu une attraction dans la région et est même visité par des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Les plantes et les arbres sont cultivés à partir de graines que les élèves apportent de chez eux. De cette façon, ils apprennent à connaître l’ensemble du processus de culture. En plus d’un vaste potager, l’école possède désormais une série de citronniers et de pamplemoussiers cultivés à partir de graines et greffés par les élèves eux-mêmes. Il est touchant de voir l’enthousiasme des enseignants et des élèves qui travaillent tous quelques heures par semaine dans le jardin.
Le principal problème de cette école était que les toits du bâtiment de la direction et de deux salles de classe fuyaient. Cela a causé des dommages considérables pendant la saison des pluies (juin à octobre) lors des fortes précipitations. En outre, de nombreux volets et portes en fer étaient cassés ou n’avaient jamais été installés. Les volets et les portes sont essentiels, car ils constituent la seule fermeture des ouvertures des fenêtres et des portes. Sans volets, les objets se trouvant dans les salles de classe ne sont pas à l’abri des vols et des intempéries. À ce jour, la plupart des volets et des portes ont été installés ; les volets et les portes sont en fer car le bois est mangé par les termites dans ces régions. Le toit du bâtiment administratif a été rénové et cette semaine, les travaux de remplacement du toit des deux salles de classe vont commencer.

Ce que nous avons réalisé de 2017 à 2021

Travaux sur notre première école, le collège de Cap Skirring

En 2015, par l’intermédiaire du président du conseil des parents d’élèves, nous sommes entrés en contact avec le collège* de Cap Skirring en Casamance, région sud du Sénégal. Nous avions tous deux le désir de faire quelque chose de concret dans le domaine de l’éducation pour les jeunes en Afrique. L’école était une initiative locale mise en place par quelques parents eux-mêmes. L’école compte aujourd’hui environ 480 élèves. Le bâtiment de l’école est une ancienne usine de séchage du poisson et, au début, il n’y avait même pas de fenêtres ou de portes dans le bâtiment. Ceux-ci ont été installés sur place grâce à l’aide d’un couple néerlandais.

*) Le Sénégal utilise le système scolaire français, un collège est une école où tous les élèves vont après l’école primaire. L’enseignement dure quatre ans, après quoi les élèves peuvent passer au lycée (enseignement secondaire) ou à l’enseignement professionnel.

Électricité et eau

La première année, grâce aux contributions d’amis et de connaissances, nous avons pu faire installer l’électricité à l’école. C’est une grande amélioration, car il est désormais possible de connecter des imprimantes, des ordinateurs et d’autres équipements.
Il y avait également assez d’argent pour acheter une pompe à eau afin d’alimenter l’école et les toilettes en eau courante. Les élèves n’ont plus besoin de puiser de l’eau.

Rénovation du bâtiment scolaire

Ces dernières années, nous avons entrepris la rénovation de l’école. Les salles de classe étaient dans un état déplorable, certaines étaient très bruyantes car les murs qui les séparaient n’allaient pas jusqu’au plafond. Nous travaillons avec un groupe permanent d’artisans locaux, maçons, charpentiers, électriciens et peintres. Ils font un bon travail à des prix très raisonnables. Nous achetons nous-mêmes les matériaux nécessaires auprès de fournisseurs locaux. Huit salles de classe ont maintenant été rénovées. Les travaux comprennent l’élévation des murs, le plâtrage, le coulage des sols, la peinture, la remise à neuf ou le remplacement des tableaux noirs et la restauration du mobilier scolaire.

Salle informatique

Nous avons construit et équipé une salle informatique annexe à la bibliothèque avec 8 nouveaux ordinateurs de bureau et 4 onduleurs. Pour cette pièce, le menuisier a fabriqué des bibliothèques et des tables d’ordinateur. Nous avons également acquis un beamer pour cette salle, qui est également utilisée comme salle de projection. Nous payons également le professeur d’informatique qui peut entretenir les ordinateurs en même temps.

Fonds de livres

Nous avons maintenant acquis une vaste collection de manuels pour le fonds de livres. Les élèves n’avaient pas du tout accès aux manuels scolaires, ce qui a sérieusement entravé le processus d’apprentissage. Aujourd’hui, grâce à nos donateurs, nous avons acheté des manuels pour presque toutes les matières et tous les niveaux. Les livres restent la propriété de l’école et sont rendus à la fin de l’année scolaire afin que les nouveaux élèves puissent en bénéficier.
Entre-temps, nous avons également pu acheter une photocopieuse, un ordinateur et un vidéoprojecteur pour le département administratif.

Jardin potager

Pour développer l’esprit d’entreprise des élèves, un potager a été aménagé à l’école. Les élèves apprennent les bases de la culture des fruits et légumes et de l’élevage de poulets. Nous avons acheté un congélateur pour ce potager.

[/vc_row_inner]

Exposition du peintre sénégalais Malang Sane

En juillet et août 2020, nous avons organisé une exposition de l’œuvre du peintre sénégalais Malang Sane dans l’église Sint Catharijne de Brielle. Depuis des années, nous collectionnons les œuvres de ce peintre, qui se distingue par son originalité et son approche de la couleur. Nous souhaitons faire découvrir l’art sénégalais aux Français afin de mettre en avant une autre facette du Sénégal, celle d’une culture joyeuse et colorée. L’exposition a été un grand succès ; nous avons vendu 14 œuvres d’art, dont les recettes ont été reversées à l’artiste et à notre association.